Newsletter de Septembre 2018 : Rentrée ? vous avez dit rentrée ?

RentréeMaletteGirafePratiqueCNV

 

Au menu : Rentrée … Vous avez dit Rentrée ???

 

 

En lisant cette newsletter, vous pouvez vous accompagner de la musique du flash mob : https://www.youtube.com/watch?v=wa5GuHZyBDw  du projet WONDERFOOL

 

Editorial

 

Chers ami(e)s  (des) Girafes,

Chers tous et toutes,

Cher(e)s Ami(e)s et Amoureux de la CNV,

 

Les vacances d’été sont derrière nous et beaucoup d’entre vous ont mis à profit cette période pour recharger leurs batteries en se ressourçant et se reposant.

La rentrée scolaire a coïncidé cette année avec la parution d’un dossier du Vif l’Express traitant dans la CNV (Comment (enfin) se parler sans s’agresser). De quoi nous réjouir ! Vous pourrez le lire via les liens ci-dessous.

La rentrée, ce sont aussi les « Salons » de la rentrée, les perspectives d’une diffusion de la CNV tous azimuts (orientée ici transmetteurs, animateurs de groupes de pratiques et pays africains), ainsi que la célébration des 25 ans de la CNV en Belgique avec la participation de notre asbl lors d’une journée organisée par l’Université de Paix de Namur.

La rentrée, c’est remettre la main à l’écheveau et … pratiquer. Vous trouverez ci-dessous des pistes concrètes pour vous y encourager.

Dans la joie du lien bienfaisant,

 

Jacqueline et Régine

RGPD : si ce n’est fait, dites OUI à nos envois !

Vous faites partie des personnes qui reçoivent notre Newsletter +/- 4 fois par an.

Dans le respect du RGPD (Règlement Général de Protection des Données) entré en vigueur depuis le 25 mai 2018, votre accord explicite nous est nécessaire pour que nous continuions à vous envoyer cette lettre d’informations.

Aussi, pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, nous vous remercions de nous envoyer un mail par retour en notant simplement OUI à la Newsletter suivi de votre nom et prénom. Nous nous engageons à un usage de ces données strictement limité à l’envoi de notre Newsletter et d’informations utiles pour mieux faire connaître la CNV.

Vous recevez encore ce mailing ainsi que le suivant de fin d’année. A défaut d’une réaction de votre part, nous vous supprimerions de notre liste d’envoi et vous ne recevriez plus de nos nouvelles. Nous en serions attristés car cet envoi représente pour nous une stratégie nourrissant un besoin de connexion et de partage du meilleur de notre humanité.

Les salons de la rentrée

Salon Educ News Sept 2018 

Après le Salon Valériane à Namur du 31 août au 2 septembre auquel nous avons pour la première fois tenu un stand pour l’association, s’annoncent :

Le Salon Educ qui se tient cette année à Bruxelles du 3 au 7 octobre : rendez-vous du monde éducatif auquel la CNV propose des réponses en termes d’outils pédagogiques pour acquérir des compétences psycho-sociales (les carnets Prêt pour la Vie).

Nous y tiendrons un stand et la CNV sera présentée :

Le mercredi 03/10 à 10:30  durée : 45’ dans une conférence  de Sophie Grosjean

« Je m’écoute et j’exprime mes limites, ça profite à tout le monde »

Le 03/10 toujours de 12:30 à 13 :05 via un atelier-conférence proposé par Sophie Grosjean

« Transmettre la CNV à des groupes d’enfants par l’intermédiaire du jeu »

Le vendredi 05/10 à 15 :15 durée : 45’ dans un atelier-animation (max 50 p.)  animé par Dominique Gilkinet : « Développer l’estime de soi avec la CNV »

Le samedi 06/10 de 15 :15 à 15 :45 lors de la conférence de Sophie Grosjean

« Pourquoi les enfants ne m’écoutent-ils pas quand je leur parle ? »

Le Salon « Vivons le Féminin » à Gerpinnes les 27 et 28 octobre où nous serons également présents pour soutenir la toute jeune association Cycle de Vie organisant une grande fête rassemblant différents intervenants œuvrant dans le changement de société en donnant la place aux valeurs féminines. Plus d’infos

La formatrice certifiée en Communication NonViolente et médiatrice Catherine Schollaert y
proposera le 28 octobre de 13 à 14 h. la conférence : « Accueillir nos émotions et les mettre au service de notre vie grâce à la Communication NonViolente » : être à l’écoute de nous-mêmes en reconnaissant nos émotions comme des signaux qui nous connectent à nos besoins et à nos aspirations profondes.

Notre petite équipe cherche encore quelques personnes pour nous aider à assurer les permanences des stands et s’enrichir des rencontres et échanges.

Manifestez-vous auprès d’Arnaud  (arnauddeflandre.cnv@gmail.com – 0478 28 36 49)

Les vidéos des conférences données cette année par Dominique Gilkinet et Thomas d’Ansembourg lors des salons précédents et déjà annoncées nous arriveront un peu plus tard dans l’année. Des nouvelles via notre page Facebook  .

 

Le 23 novembre : Les 25 ans de la CNV en Belgique

Marshall-Fête25ans

L’Université de Paix à Namur propose le 23 novembre une journée « Anniversaires » :

A l’occasion des 60 ans du Prix Nobel de la Paix de Dominique Pire…

A l’occasion des 25 ans de la Communication NonViolente en Belgique…

A l’occasion des 20 ans de leur Certificat en gestion de conflits interpersonnels…

Celui des 25 ans de la CNV en Belgique nous concerne au premier plan et nous collaborons avec l’UP à sa pleine réussite. Ce sera une journée avec une table-ronde, des conférences d’experts, des workshops (ateliers interactifs). Elle sera rehaussée par la présence de la formatrice suisse Anne Bourrit qui a assisté et traduit lors de stages Marshall Rosenberg à de très nombreuses reprises et déjà lors de sa toute première formation en Belgique en 1993 à l’invitation de l’Université de Paix.

Des infos à venir aussi sur notre page Facebook ou sur le site de l’UP pour le lieu, le programme et l’inscription : www.universitedepaix.be – prix : 15 € y compris le catering

 

Le 17 décembre : Une journée spéciale pour ceux qui désirent transmettre la Communication NonViolente

 Son thème : « Comme accompagnateur et transmetteur de la CNV : dynamiser un groupe (de pratique ou autre):  Juste rythme et juste attitude »

Voici le descriptif qu’en donne la formatrice Anne-Cécile Annet :

A vous qui animez/accompagnez un groupe de pratique CNV ou qui transmettez la CNV à un niveau ou à un autre, cette journée se veut soutenante et clarifiante quant aux thématiques suivantes :

– Exploration de ce qui « alourdit » la dynamique du groupe et de ce qui l’allège,

– Souplesse/Cadre : trouver le juste équilibre

– Selon le format proposé (2 heures, 3 heures ou plus), comment construire une séquence qui soit dans le bon rythme,

– Accueillir, contenir, gérer les interventions/résistances des participants : un travail de haute-voltige,

– Composer et surfer avec les besoins d’empathie et les besoins d’apprentissage.

La journée sera construite essentiellement à partir des apports, questions et expériences des participants. Elle sera la plus pratique possible étant donné que « c’est en girafant qu’on devient girafe et que c’est en se plantant qu’on pousse !

Prérequis : 10 jours de cours de base CNV – pour responsables de groupes de pratique et transmetteurs

12 personnes maximum

Lieu : région namuroise encore à préciser

Prix : 100 Euros à verser sur le compte de l’ACNV-BF asbl, 25% de réduction pour les membres de l’asbl (si l’argent est un obstacle à votre participation, contactez-nous).

Cette formation est offerte par Anne-Cécile Annet à l’ACNV-BF. Son bénéfice servira à soutenir les actions de l’association.

Inscription via le secrétariat de l’association.

 

La rentrée du Vif l’Express : un article sur la CNV !

Un dossier de 10 pages et la première de couverture du Vif l’Express daté du 30 août !

Voilà une magnifique opportunité de faire connaître la CNV que nous devons au journaliste Olivier Rogeau, envers lequel nous sommes pleins de gratitude.

Il a investigué, entre autres, auprès des formatrices certifiées Anne van Stappen et Anne Bruneau, et pris, avec sérieux et soin le temps nécessaire pour intégrer la philosophie ainsi que les concepts et de la CNV.

Il présente une synthèse des aspects théoriques et des applications de la CNV de façon vivante et concrète en évitant l’écueil « bisounours » ou « peace and love ».

Il aborde donc des questions pertinentes telles que la méfiance vis-à-vis du processus ou l’éventuelle inadaptabilité de celui-ci, dans un monde où sont trop souvent sont valorisés la performance et le résultat, au prix détriment de la qualité des relations humaines.

À mettre entre toutes les mains !

Le dossier dans son intégralité est disponible sur notre site :

A la maison, au travail, à l’école…Comment se parler sans s’agresser

Le VIF L’EXPRESS 2018 08 30 COVER CNV2 Critiques récurrentes (1)

Le VIF L’EXPRESS 2018 08 30 COVER CNV3 25 ans Belgique

La CNV crée un cercle vertueux

Le VIF L’EXPRESS 2018 08 30 COVER CNV5 ITV Anne Bruneau

À découvrir également sur le site d’Anne Bruneau

 

Pratiquez … Vous avez dit Pratiquer ? Oui … et comment !!!! ????

par Jacqueline De Picker, bénévole au sein de l’ACNV-BF et coordinatrice site-Page Facebook de l’association

 

Marshall Rosenberg, fondateur de la Communication NonViolente (CNV) disait régulièrement : « Pratiquez, pratiquez, pratiquez,… «

Thomas d’Ansembourg outre qu’il répète à l’envi : « La Paix ça s’apprend comme les maths ou le foot » (cf la video de sa conférence à LLN), suggère systématiquement dans ses stages de se donner de l’empathie « 3 minutes, 3 fois par jour ».

Cet été, j’ai lu le livre de Ike Lasater (USA) « Guide pratique de Communication NonViolente à l’usage des dirigeants et de leurs collaborateurs » et y ai trouvé, illustrées par de nombreux exemples pratiques très vivants, des idées inspirantes comme pistes pour évoluer, progresser dans son intégration de la CNV.

Je vous les partage avec enthousiasme ! (N.B. en italique des extraits du livre)

Tout moment est potentiellement favorable à l’Entraînement.

Les bases de la CNV (le processus en 4 étapes O pour Observation/S pour Sentiment/B pour Besoin/D pour Demande) vous étant devenues familières, Ike Lasater suggère une chronologie dans l’apprentissage :

1°) s’entraîner silencieusement à prendre conscience des blocages de connexion (point crucial pour apprendre à reconnaître les schémas que vous espérez changer), à pratiquer l’auto-empathie (accueillir et clarifier ce qui se passe en vous) puis l’empathie (accueillir ce qui se passe chez l’autre) silencieuse

Les avantages de la pratique silencieuse sont multiples : elle permet de s’entraîner en toute discrétion, de pratiquer à tout moment en tout lieu (ex : en voiture – à la caisse d’un supermarché – dans l’attente d’une communication téléphonique – …), de développer votre aptitude à l’auto-empathie et l’empathie silencieuse (va-et-vient lors d’un échange) avant de vous sentir prêt à vous exprimer à voix haute. Il y a de fortes chances pour que votre expression orale vous convienne après un moment de pratique silencieuse. C’est un processus graduel et il mène à une transformation intérieure.

2°) Célébrer ses avancées et faire le deuil de ses erreurs quotidiennement

C’est au matin que je fais avec le plus de bonheur l’exercice de passer la journée précédente en revue ; mais d’autres le feront plus volontiers en soirée pour le jour même.

Cela crée un Cycle d’apprentissage continu : prise de conscience de votre conduite, deuil, célébration, amélioration de ce qui vous a plu, éloignement de ce qui vous a déplu, le tout, dans le seul but de satisfaire vos aspirations profondes.

3°) Pour augmenter confiance en soi et savoir-faire par la pratique, s’exercer aux compétences de l’expression qu’il s’agisse de l’expression honnête (de ce qui se passe en moi) ou de l’écoute empathique (accueil verbal bienveillant de ce qui se passe chez l’autre).

Pour s’exercer avec une relative sécurité et éviter certains pièges de la pratique « sans filet », il conseille de s’exercer en premier avec des personnes inconnues et aussi avec les proches … pour autant d’avoir conclu avec ces derniers une « convention pour pratiquer » ; obtenir leur assentiment pour qu’ils soient prêts à un changement dans votre manière de communiquer et d’accord de participer à vos efforts.

Il distingue les conventions « génériques » (globales), les conventions de prise de conscience (où on demande à l’autre d’attirer notre attention sur un point précis – ex : si j’émets un jugement au lieu d’une observation) et les conventions de prise de responsabilité (ex : donner à ses proches le pouvoir de nous rappeler à l’ordre)

4°) Pour s’entraîner au dialogue, il parle aussi plus loin de jeux de rôles qu’il me paraît judicieux de pratiquer avec une personne également en apprentissage CNV et donc par exemple en stage CNV ou en groupe de pratique.

Il écrit par exemple : « Je peux pousser l’exercice plus loin en notant ce que j’aimerais dire à cette personne, puis, en donnant à mon partenaire dans le jeu de rôle le script des réactions que je crains le plus, m’exercer à y répondre. Cela me donne également l’occasion de m’entraîner à l’auto-empathie de secours, puisqu’entendre ce que je crains le plus risque de me réactiver. »

Il signale aussi que « Certains décident aussi de « sauter dans le vide » et d’utiliser la CNV dans toutes ses interactions, peu importe le cadre. » C’est la manière forte pour les plus audacieux !

La CNV n’a pas pour objet de modifier votre manière de parler mais bien de modifier la manière dont vous pensez et envisagez le monde. C’est une entreprise d’envergure.

L’intégration de la CNV prend du temps, demande de la détermination, du courage et donc aussi du soutien parfois.

Comme stratégies, il suggère : « Il est utile de s’inventer des rappels pour nous encourager à pratiquer. Nous pouvons afficher des post-its à des endroits bien visibles, recourir à l’aide de nos proches, nous réserver des moments consacrés uniquement à nos exercices, comme nous l’avons vu plus haut pour ce qui est de nos deuils et célébrations quotidiens. »

Ou encore : « Il peut vous être utile d’impliquer une autre personne pour vous aider dans votre démarche et en garantir la constance. Un coup de fil quotidien pour faire le deuil et célébrer peut être particulièrement utile. Cette pratique quotidienne nous remet fondamentalement et de manière continue en lien avec notre intention de pratiquer la CNV. »

Il termine par « Le jeu en vaut la chandelle. En traduisant mes jugements en Observations, en identifiant mes Besoins assouvis ou non et en exprimant mes Demandes fondées sur ceux-ci, j’ai confiance de contribuer à un monde meilleur » et « je veux contribuer à un monde caractérisé par l’éveil de la bienveillance. »

J’ajouterai encore que faire appel à un ami, votre « binôme » lors d’un stage de CNV, un « parrain » CNV, une « girafe de secours » rencontrée lors d’un séminaire peuvent vous soutenir, que la participation à un groupe de pratique et les échanges avec vos pairs, la connexion à la communauté CNV via un groupe sur internet public ou fermé, utiliser un carnet de bord,  s’exercer avec le support de petits cahiers d’exercices comme ceux d’ Anne van Stappen * ou le coffret de Sophie Grosjean **  sont autant de » piqûres de rappel » visant à muscler vos capacités pour participer à la construction de ce monde NonViolent auquel Marshall Rosenberg nous a ouvert la voie.

‘*’

Petit cahier d’exercices de Communication NonViolente

Petit cahier d’exercices de bienveillance envers soi-même

Petit cahier d’exercices d’écoute profonde de soi

Petit cahier d’exercices pour s’affirmer et enfin oser dire non

Petit cahier d’exercices pour évoluer grâce aux personnes difficiles

Petit cahier d’exercices de Communication NonViolente avec les enfants

Mandalas bien-être Pratiquer la Communication NonViolente

Je pratique la Communication NonViolente

Je m’exprime avec fermeté et bienveillance

 

«’**’

La Communication NonViolente au fil des saisons 365 jours pour pratiquer la CNV de manière approfondie

 

Evénements internationaux :

            Un stage en Afrique

Le 5e séminaire international en CNV d’Afrique francophone se déroulera du 29 octobre au 4 novembre 2018 à La Sablière en Côte d’Ivoire.

Son thème : ÊTRE ARTISAN DE PAIX ET DE RÉCONCILIATION AU-DELÀ DES BARRIÈRES Pierre MUANDA (Congo – Belgique), Jean-Baptiste NDIKURIYO (Burundi – Belgique), Benoît BALLA (Cameroun – Belgique), Marie-Louise SIBAZURI (Burundi – Belgique), quatre de nos formateurs belgo-africains feront partie de l’aventure !

Pour plus d’infos, cliquez ici

Un appel à don pour soutenir ce projet est lancé : Appel de fonds Côte d’Ivoire 2018

            Se relier à la Communauté CNV mondiale

Une première concrétisation – de taille ! – du Plan pour un Nouvel Avenir de la CNV

Visitez le site : https://nvc-global.net (actuellement essentiellement en anglais) : une concrétisation amenée encore à évoluer de la « maison » pré-virtuelle du CNVC (Center for NonViolent Communication) et de la NVC-O (NonViolent Communication Organisation).
Il est destiné à tous ceux qui rêvent d’un monde où la CNV serait connue et pratiquée tous azimuts et qui veulent réaliser cela concrètement.
Vous pouvez dès à présent vous inscrire comme membres de cette communauté mondiale (via le formulaire de contact, ou via le forum Pré-Virtual Home sur Loomio) et interagir avec les membres déjà inscrits, suivre les développements de ce projet ambitieux et pourquoi pas, y prendre part.

            4e rencontre des référents francophones à Lyon du 24 au 26 novembre 2018

organisée par Christiane Goffard  et Isabelle Toussaint dans le cadre de l’ACNV-BF à l’intention des formateurs référents/es, co-référents/es, ex ou futurs/es référents/es.

Les « référents » sont des formateurs certifiés chargés de l’accompagnement de proximité des candidats à la certification, la formation elle-même étant dispensée lors de stages spécifiquement conçus pour le cheminement vers la certification.

Ces rencontres annuelles internationales francophones entre formateurs référents sont l’occasion de vivre ensemble rencontre, partage, soutien, créativité, célébrations, deuils, coopération, clarté et de partager infos, espoir, liens, questionnements, propositions pour accompagner au mieux les candidats formateurs CNV.

Pour en savoir plus sur les référents : http://www.cnv-certification.com/doc/descriptif-role-formateurs-referents.pdf   ou la certification : http://www.cnv-certification.com.

 

Pour rester informé(e)

http://cnvbelgique.be/formations-et-formateurs/groupes-de-pratique/

Suivez les actualités du réseau CNV belge via notre page Facebook :
https://www.facebook.com/acnvbf/

 

Avec gratitude pour la part de chacun dans la construction d’un monde « ré enchanté ».

A la rédaction pour l’ACNV-BF asbl,

Jacqueline et Régine