Newsletter de Septembre 2017

Au menu :

  • Editorial : news de l’association – la roue tourne et poursuit son chemin
  • Le Salon Education : un rendez-vous avec les acteurs de l’enseignement
  • La Paix, ça s’apprend : l’après-conférence de Thomas d’Ansembourg
  • L’approche de neurosciences et l’apport de la pratique de la Communication NonViolente
  • Lectures de rentrée
  • Cotisation annuelle
  • Pour rester informé(e)

 

Editorial : News de l’association – La roue tourne et poursuit son chemin

La vie de l’association évolue, se transforme, des fonctions passent de main, pour alléger ceux qui se sont investis avec enthousiasme, et permettre à d’autres de prendre le relais, dans cet élan de faire connaître, comprendre, intégrer, et développer en Belgique francophone ce processus magnifique reçu de Marshal Rosenberg, la Communication NonViolente.

Les personnes que vous verrez ci-dessous ont donc pris le relais, et nous désirons remercier chaleureusement ceux qui avant nous ont animé l’association tant au niveau administratif et légal indispensable pour toute ASBL, qu’à celui de sa vie et de son développement.

Nous remercions tout particulièrement Guy De Beusscher pour la manière ferme et engagée avec laquelle il a, en tant que Président, tenu la barre, pour la manière conviviale dont il a tenu les réunions, pour son écoute particulière, et pour son idéal de maintenir et de développer l’association à un niveau de réel professionnalisme pour et avec les Formateurs Certifiés.  Nous remercions Michel de Wasseige pour son attention à la comptabilité. Il est précieux, surtout pour ceux qui n’y connaissent pas grand chose, de pouvoir se reposer sur quelqu’un de fiable et de compétent. Thierry Dewandre, après avoir été vérificateur aux comptes a pris le relais depuis décembre 2016, merci aussi à lui et merci pour la poursuite de son action dans le nouveau CA. Merci à Jacqueline De Picker qui depuis 6 ans maintenant donne une réelle part de son temps pour d’abord la trésorerie puis le secrétariat d’une part et pour le développement du site internet de l’association d’autre part. Si Jacqueline ne fait plus partie du nouveau CA, à sa demande bien sûr, c’est pour mieux se consacrer à la facette “media” de l’association, élément actuellement incontournable et essentiel.  Merci aussi à Dominique Gilkinet présente depuis le début de l’aventure de cette asbl qui tout en ne faisant plus partie du CA a oeuvré à la gestion des mails, des activités, des contacts avec chacun, et j’en passe.

Le nouveau CA a pris le relais, dans la conscience de constituer un maillon après ceux qui l’y ont précédé, et avant ceux qui lui succèderont. Mais dans cette humilité, nous désirons constituer un maillon solide et actif, et dans cet esprit, nous sommes ouverts à toutes les propositions et idées que vous nous enverrez et qui s’ajouteront aux nôtres.

En cette période de rentrée, nous vous proposons une sélection d’informations et réflexions relatives à l’apprentissage de la CNV.

Dans la joie d’une communication pacificatrice et vivante,

Le nouveau Conseil d’Administration :

Régine Boone, présidente

Thierry Dewandre, vice-président et trésorier

Isabelle Toussaint, secrétaire

 

Le Salon Education, un rendez-vous avec les acteurs de l’enseignement

Depuis plusieurs années nous avons à cœur de présenter la démarche de la Communication NonViolente aux professionnels de l’enseignement.  Que ce soit par la promotion du matériel pédagogique « Prêt pour la Vie », des formations en école via les organismes de formation, ou la rencontre avec des enseignants.

Comme les années précédentes, l’ACNV-BF asbl sera présente au Salon Education à Charleroi du 18 au 22 octobre.  Une occasion pour rencontrer enseignants, éducateurs, directeurs d’école, parents, étudiants, et de les sensibiliser à la pratique de la CNV.  Une nouveauté cette année : le cahier d’exercices « Prêt pour la Vie », pour initier les jeunes de 14 à 18 ans à la pratique de la CNV.

Vous pourrez nous rendre visite au hall n° 2. Le numéro du stand sera précisé sur notre Page Facebook.

Nous recherchons du soutien pour assurer les permanences lors de ce salon.

Participer à la tenue d’un stand lors d’un salon, c’est aussi rencontrer d’autres membres du réseau CNV.  Vous avez quelques heures à partager ?   Pour annoncer votre présence, vous pouvez prendre contact avec notre secrétariat, secretariat@cnvbelgique.be 0478 676 100.

 

La Paix, ça s’apprend : l’après-conférence de Thomas d’Ansembourg :

Vous êtes déjà nombreux à avoir visionné la video de la conférence donnée par Thomas d’Ansembourg le 19 avril dernier au profit de notre association sur « La Paix, ça s’apprend, comme les maths ou le foot ». Au passage nous aimerions encore le remercier chaleureusement. Pour ceux qui voudraient la voir, la revoir ou partager l’info :  https://www.youtube.com/watch?v=7WI1joJ3SlY

Pour que ce message trouve un public encore plus large, nous aimerions la diffuser sous-titrée en anglais. Le texte français a déjà été transcrit et traduit dans l’anglais approximatif de Google. Si vous êtes prêt(e) à corriger ce texte pour en faire un texte lisible par les anglophones, nous serions heureux que vous contactiez le secrétariat :   secretariat@cnvbelgique.be

 

L’approche de neurosciences et l’apport de la pratique de la Communication NonViolente :

 

Vous avez probablement déjà entendu parler de cette glande présente dans notre cerveau nommée l’amygdale, qui en situation de grand stress ou d’émotions intenses comme la panique ou la colère, va être en état de vigilance maximale, en train de répondre à la question « Est-ce que je suis en sécurité ?  Est-ce que je compte ? ».  L’amygdale a pour objectif de protéger la vie.  Quand une information du danger arrive au cerveau, le cerveau ne fait pas la distinction entre le danger imaginaire et le danger réel.  Et un de ces trois comportements réflexes peut se déclencher : soit prendre la fuite, soit attaquer, soit rester paralysé.  Et nous pouvons expérimenter que le simple fait de nommer nos émotions, comme nous invite à le faire la démarche de la CNV, va contribuer à calmer ces comportements réflexes.

Peut-être connaissez-vous aussi les spécificités du cerveau gauche et du cerveau droit ?  Le cerveau gauche fonctionne de manière linéaire et méthodique, il analyse, il calcule il se situe dans le passé ou dans le futur.  Il pense en « je ».  Le cerveau droit est plutôt global, kinesthésique, c’est-à-dire lié au corps et aux émotions, il se positionne ici et maintenant, il pense en « nous ».  C’est le cerveau relationnel.  Le simple fait de nommer nos sentiments et nos besoins contribue à développer notre cerveau droit et cela augmente notre capacité à rester en lien en situation de difficulté.

Cela est important par ce que nous avons autant besoin de chaleur humaine, de lien, de proximité que nous avons besoin de boire et de manger.  Il en va de notre santé psychique.  Une personne privée de relations, ou qui vit des relations toxiques de manière répétée, peut être gravement atteinte dans sa santé.

Marshall Rosenberg avait coutume de dire que chaque fois que l’être humain ouvre la bouche, il dit 2 choses « S’il te plaît » ou « merci ».  Dire merci et reconnaître les bons côtés de la vie, sont un des moyens qui nous aide à développer notre cerveau droit. En se rappelant que l’expression de la gratitude est un engrais naturel, puissant et à portée de main pour nourrir et entretenir nos relations.

La Communication NonViolente nous invite à accorder de l’importance à la personne que nous sommes, aux êtres qui nous sont chers, à agir à partir du cœur pour collaborer en paix sur notre planète.  Pratiquer cette démarche nous permet de sortir des réactions automatiques induites par le fonctionnement de notre cerveau, pour mettre en œuvre dans notre vie des actions et des manières d’être en cohérence avec les valeurs que nous désirons développer, que nous désirons vivre au quotidien.

Texte écrit par Dominique Gilkinet, formatrice certifiée belge, inspiré de la vidéo de Jalila Susini-Henchiri, formatrice suisse : https://www.youtube.com/watch?v=_tDb-V__U74)

 

Lectures de rentrée :

Pour les amateurs de lecture, voici divers ouvrages de Communication NonViolente sortis récemment :

Avec la rentrée scolaire, l’attention se porte sur les enfants et les jeunes.

Le « Petit cahier d’exercices de Communication NonViolente avec les enfants » du Dr Anne Van Stappen, formatrice en CNV et de Catherine Blondiau, enseignante en yoga aux Editions Jouvence propose des jeux et exercices pour développer bienveillance et empathie dans nos relations avec les jeunes, afin de stimuler une harmonie relationnelle bénéfique pour tous ainsi qu’un développement optimal de l’enfant sur les plans affectif et émotionnel.

http://cnvbelgique.be/petit-cahier-dexercices-de-cnv-avec-les-enfants/

« Pratiquer la Concertation restaurative en groupe avec des jeunes » de Joëlle Timmermans-Delwart et Jeannine Blomart édité par Chronique Sociale rapporte le vécu et l’expérience d’un projet-pilote mené par l’asbl Le Souffle à l’Institut Charles Gheude à Bruxelles auquel participe le formateur en CNV Jean-Baptiste Ndikuriyo qui y est enseignant, dont la méthodologie est issue du mouvement de la Justice restaurative. http://cnvbelgique.be/pratiquer-concertation-restaurative-groupe-jeunes/

Pour accompagner notre apprentissage de la CNV durant toute l’année, Sophie Grosjean a, elle, fait éditer à compte d’auteur un coffret de 4 cahiers illustrés par Célia Portail intitulé « La Communication NonViolente au fil des saisons ». 4 cahiers pour 4 saisons et 4 métaphores. 12 thématiques avec des exercices d’approfondissement de la CNV à pratiquer au quotidien. Entre cahier d’exercices et journal intime, cet ouvrage est un objet précieux, empreint d’harmonie et de finesse, des pages vierges permettent de s’exercer librement et sans surcharge visuelle. Voir : http://cnvbelgique.be/communication-nonviolente-cours-saisons/

Le nouvel ouvrage de Françoise Keller, formatrice française, « Découvrir la Communication Nonviolente » sorti chez InterEditions décrit le processus de la Communication NonViolente avec subtilité et profondeur en y associant des témoignages et l’histoire du développement de la CNV via son créateur Marshall Rosenberg. http://cnvbelgique.be/decouvrir-communication-nonviolente/

Enfin, pour ceux qui aiment les contes et les voyages en cette fin d’été, le livre « Sept graines de lumière dans le cœur des guerriers » de Pierre Pellissier aux Editions Eyrolles raconte l’histoire de 2 royaumes en guerre et du voyage initiatique d’un prince dont le Graal sera la réconciliation des 2 pays par l’art de la résolution non violente de conflits. http://cnvbelgique.be/sept-graines-de-lumiere-coeur-guerriers/

 

Cotisation annuelle :

Un grand merci à tous ceux qui, par leur cotisation, soutiennent les actions menées par l’ACNV-BF (maintenance du site internet, participation à différents salons, promotion de la CNV, permanence pour répondre aux différentes questions, organisation d’événements, …).

Vous n’avez pas encore pris le temps de verser votre participation en 2017 ?

Il n’est pas trop tard : 60€ à verser sur le compte Fortis BE62 0016 1302 8861 de l’ACNV-BF asbl avec comme communication : cotisation 2017.

Vous pouvez, si vous préférez, opter pour un ordre permanent mensuel de 5€.

 

Pour rester informé(e) :

Consultez l’agenda des formations sur :
http://cnvbelgique.be/formations-et-formateurs/agenda-des-formations/

Recherchez un groupe de pratique proche de chez vous sur :

http://cnvbelgique.be/formations-et-formateurs/groupes-de-pratique/

Suivez les actualités du réseau CNV belge via notre page Facebook :
https://www.facebook.com/acnvbf/

 

Avec gratitude, pour la part de chacun dans la construction d’un monde « ré enchanté ».

 

A la rédaction pour l’ACNV-BF asbl,

Régine, Dominique, Jacqueline