Bruxelles frappée en son coeur ce 22 mars 2016

Notre capitale a été frappée en son coeur ce 22 mars 2016. Encore sous le choc, nous adressons nos pensées les plus sincères aux victimes et à leurs proches.

Nous avons aussi une pensée pour la douleur de chacun d’entre nous. Et nous invitons chacun à en prendre soin avec bienveillance.

Ces évènements donnent un sens énorme au travail que nous accomplissons, même si celui-ci s’inscrit dans une démarche de long terme.

L’ACNV-BF asbl a pour vocation de participer à la construction d’un monde de paix, de non-violence, un monde où la dignité humaine, la compréhension et le respect mutuels auront une place de choix, un monde où les besoins de chacun seront pris en compte de manière équivalente.

A chaque moment de notre vie nous pouvons choisir entre lutter contre la violence par la violence, ou lutter contre la violence en construisant la paix. Nous pouvons choisir quelle intention nous entretenons, nous développons.

La Communication NonViolente, développée par Marshall Rosenberg, propose une démarche claire et efficace pour œuvrer  à l’émergence d’un monde de paix, une démarche accessible à tous, à toutes.

« La paix, cela s’apprend » écrit Thomas d’Ansembourg (voir son article L’Après Bataclan). Anne van Stappen, elle, cherche à répondre à la question : « Que puis-je faire, de là où je suis, pour nourrir mes besoins de sens et de contribution ? »(voir son article Réflexions d’Anne van Stappen). 2 textes écrits par ces formateurs certifiés en Communication NonViolente belges après les attentats de Paris et restant tristement d’actualité.